0405-KROLL_0Beau résultat que celui de ce dimanche soir 6 mai dont on se souviendra longtemps. Mais, puisque l'on parle souvenirs et que l'âge offre quelques avantages en termes d'expérience, souvenons-nous de mai 1981, des avancées réelles mais aussi des années amères qui ont suivi. Nous savons bien qu'il va falloir rester vigilants et peser sur les décisions à venir. Les voix du Front de Gauche ont été déterminantes dans la victoire de dimanche dernier et il sera bien difficile maintenant d'ignorer la dynamique qui s'est créée autour de notre programme.  Nos divergences avec celui "non négociable" de François Hollande sont réelles et nos propositions ont rencontré un écho qui va bien au-delà des 11% du 22 avril.  Nous allons donc continuer à rassembler autour de notre programme à l'occasion des prochaines élections législatives, loin des marchandages électoralistes qui respectent bien peu les électeurs et discréditent la politique. Nous voulons promouvoir une réelle politique de changement, celle que nos concitoyens attendent. Il s'agit d'ouvrir un grand chantier de reconstruction et non de replâtrer quelques trous. La droite est complètement disqualifiée pour cette tâche car, pour citer le grand Albert Einstein "Ce n'est pas avec ceux qui ont créé des problèmes qu'il faut espérer les résoudre"! Mais aussi, nous devrons absolument désarmer par nos propositions et nos résultats ceux qui bâtissent leur popularité sur la haine et le mensonge. Pour y parvenir nous avons besoin d'une Assemblée Nationale représentative, citoyenne et vigilante et non d'un club fermé de béni-oui-oui... Aux urnes citoyens!

Mireille Ausécache