Nous avons joué de malchance ce dimanche du mois de juin que nous espérions printanier, mais il ne faut décidément plus se fier au calendrier... Le mauvais temps n'a cependant pas entamé la détermination et le dynamisme de l'équipe de militants organisateurs de la Fête des Libertés et des visiteurs, fidèles pour certains, mais également nouveaux venus, attirés par l'évènement politique et culturel que représente cette manifestation. Côté culture, soulignons l'exposition de peinture et de photos, le renforcement de nos stands de librairie et la qualité des artistes qui se sont succédé sur la scène. Côté politique, une exposition rendait hommage à notre doyen Pierre Lemret, les discussions allaient bon train autour du bar  et des stands mais le point d'orgue fut le débat riche et animé sur le thème "Etre jeune en 2013". Des jeunes gens, dont Nicolas Bescond, membre du Bureau National de la JC, se sont exprimés sur leurs difficultés, leurs colères mais aussi leurs espoirs et leurs engagements. Les échanges ont été très riches et l'urgente nécessité d'une riposte intergénérationnelle aux politiques d'austérité que l'on nous présente comme inéluctables a bien été démontrée. Tout le monde est prêt à repartir pour une édition 2014 encore plus riche!

Mireille Ausécache

9 juin 2013 1

9 juin 2013 2

 

 

 

 

 

 

 

 

9 juin 2013 4

9 juin 2013 6

9 juin 2013 5

9 juin 2013 14

9 juin 2013 119 juin 2013 9