Hier sur France-Inter, Guillaume Erner (que l'on a connu plus inspiré) animait une émission intitulée "Luxe or, j'adore! Le nouveau luxe". Parmi ses invités, un philosophe du nom d'Yves Michaud. Ce monsieur a donné son analyse des comportements liés au luxe et le moins que l'on puisse dire c'est que nous étions bien loin du commentaire qu'auraient pu faire les Pinçon-Charlot sur un tel sujet!!! Il a notamment expliqué comment les magasins de luxe se devaient de pratiquer des prix élévés destinés à écarter la "racaille" (sic) adepte de la frime: Dior proposait des tee-shirts à 40 euros, trop accessibles, la tranquillité est revenue en passant les mêmes produits à 150 euros, ouf! Mais le comble a été atteint lorsque ce penseur dont la "spécialité est la question de la violence sociale" (!) (cf. Wikipedia) a mis en avant l'aspect positif du luxe qui "crée de l'emploi dans l'industrie, le parfum, mais aussi dans la prostitution, les 'escort-girls' et autres 'escort-boys'. Mais la voilà la solution au chômage, comment n'y avons-nous pas pensé plus tôt??? On apprend (toujours sur Wikipedia, j'avoue que je n'ai guère envie d'aller voir de plus près les écrits de ce monsieur...), qu'Yves Michaud participait à une émission de France Culture dans laquelle il "présentait un point de vue libéral"... Femmes et hommes ravalés au rang de marchandise destinée à satisfaire les appétits des plus riches, marché aux bestiaux dont un petit tour d'horizon de quelques sites proposant les services de ces 'escort' comme on les appelle maintenant donne la nausée. Vos enfants sont au chômage? Voici leur avenir :

escort girlofficiel-yohann

Mireille Ausécache