Samedi 10 octobre, L'Union titrait en page 20: "Une gauche encore trop discrète en vue des régionales". L'article ne traite en fait que du PS et notamment des élus axonais. Ainsi le cadre des élections régionales se trouve singulièrement rétréci et la "gauche" se trouve réduite au seul PS... Lorsque des articles abordent le cadre de la grande région, c'est uniquement au profit de Xavier Bertrand ou de Marine Le Pen. L'impasse est totale en ce qui concerne la liste de rassemblement dirigée par Fabien Roussel, liste présentée lors d'un grand meeting à Lille le 3 octobre dernier. On peut se poser des questions quant au caractère "discret" de ce rassemblement : 180 candidats sur scène, plus de 800 personnes dans la salle... sans intérêt sans doute pour ceux qui semblent chercher la "gauche" en faisant de gros efforts pour ne pas la trouver. A cet égard, le journaliste qui se plaint de ne pouvoir joindre les responsables du PS axonais ne risque pas de subir la même déconvenue de la part des responsables du PCF, à bon entendeur...

Fabien Roussel LilleLille 3 octobre

 Lille, Grand Palais, 3 octobre 2015.

Plus modeste mais bien réelle et très riche, la réunion citoyenne organisée à Château-Thierry vendredi 9 octobre par la section PCF du sud de l'Aisne. Plus de 40 personnes réunies pour débattre autour du thème "Territoires et démocratie. Les enjeux des élections régoniales", non-évènement aux yeux (fermés) de l'Union qui préfère clairement missionner régulièrement ses journalistes pour couvrir les moindres faits et gestes ou états d'âme des représentants axonais d'EELV...

Il n'est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre, il n'est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir... Les médias aux mains des grandes fortunes ne sont plus des outils d'information, nous le savions depuis déjà longtemps. Les consignes données aux journalistes semblent claires à l'égard des initiatives qui pourraient faire entendre une autre voix:

Trois singes 3-singes

 

 

 Mireille AusécacheLibérez les médias