On voudrait se réveiller. On voudrait ne jamais avoir vécu cette nuit d'horreur. Les barbares fanatisés ont frappé aveuglément des groupes réunis dans leur diversité autour d'activités culturelles, sportives, amicales. Ils accusent la politique étrangère de la France mais s'attaquent surtout à ce qu'ils détestent dans notre mode de vie, la rencontre, le partage, l'échange. Ces monstres veulent semer la haine en dressant les gens les uns contre les autres; ils veulent importer la guerre civile en France, comptant sur le relai de groupes aussi haineux qu'eux mêmes et prêts à tous les amalgames. 

La peur, l'effroi que suscitent de tels actes sont bien réels mais après l'abattement il nous faut réagir. Nous n'oublierons pas les malheureuses victimes du 13 novembre 2015 et c'est en pensant à elles que nous défendrons nos valeurs contre l'obscurantisme et la barbarie, en faisant vivre plus que jamais la belle devise "Liberté, Egalité, Fraternité".

Mireille Ausécache

poppy-356323_640