Poutine voulait traquer les Tchetchènes jusque "dans les chiottes", la nouvelle statégie patronale serait de limiter, au nom de la sacro-sainte productivité, le temps consacré aux besoins naturels des salariés. C'est du moins ce qu' a tenté une entreprise de Blagnac. Les téléopérateurs de Téléperformance (travaillant pour SFR-Numéricable) ont été avertis que désormais ils devraient demander par mail l'autorisation d'aller aux toilettes, demande à effectuer auprès du responsable d'équipe...(l'Humanité.fr, 24 mars 2016). Déjà en 2014 une société américaine avait installé une pointeuse électronique dans les toilettes afin de sanctionner les salariés qui y passaient plus de 6 minutes par jour (cf. Michel Holtz, cadremploi.fr).

L'entreprise de Blagnac a reculé sur ce point précis devant une menace de grève mais cela ne change rien au fait que le nouveau logiciel installé par l'entreprise est destiné à enregistrer chaque minute de la journée des opérateurs qui sont ainsi fliqués, mesurés, quantifiés pour les pousser à aller plus vite.

Chaises percées PEst-ce cela l'avenir radieux des salariés performants?

couches culottes

centre_appel

Mireille Ausécache